Ici

Sergio Albarello : Le nouveau visage de l’ARS de Mayotte

Le 26 juin, le docteur Sergio Albarello a été nommé Directeur Général de l'ARS de Mayotte. Face à une situation sanitaire délicate, sa nomination suscite l'espoir d'améliorations, mais aussi des questions sur sa capacité à apporter un changement durable....
Sergio Albarello : Le nouveau visage de l’ARS de Mayotte
Illustration d'hopital - Le Mahorais

Le 26 juin, le docteur Sergio Albarello a été nommé Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Mayotte lors du conseil des ministres. Cette nomination intervient alors que Mayotte traverse une situation sanitaire extrêmement délicate, posant la question : est-il l’homme de la situation ou juste un énième remplaçant ?

Un parcours impressionnant et diversifié

Sergio Albarello n’est pas un inconnu dans le domaine de la santé. Médecin militaire urgentiste, il possède une solide expérience en gestion de crise. Avec un Master 2 en administration et politiques publiques de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et plusieurs diplômes en management, sécurité et santé, il combine expertise médicale et compétences administratives.

Il a occupé des postes prestigieux, notamment en tant que médecin-chef de la présidence de la République et conseiller de défense et de sécurité auprès du ministre de l’Intérieur. Plus récemment, il était officier de liaison du service de santé des armées auprès du ministre de la Santé et de la Prévention.

Une plus-value pour Mayotte ?

La nomination de Sergio Albarello pourrait apporter des avantages significatifs à Mayotte. Dans une interview avec France-Mayotte Matin, il a exprimé sa détermination à améliorer l’accès aux soins et à attirer de nouveaux médecins sur l’île. « Mon rôle est de convaincre les médecins pour qu’ils envisagent une partie de leur avenir à Mayotte », a-t-il déclaré.

Albarello est conscient des défis, notamment la situation dégradée des urgences et les difficultés de recrutement. Il prévoit de travailler sur la revalorisation des salaires et l’organisation des services d’urgence. Sa connaissance de Mayotte et du Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) lui permet d’avoir une approche réaliste et bien informée.

Il met également l’accent sur l’importance de la formation et du développement professionnel. Il envisage de créer des parcours de formation locaux pour fidéliser les personnels de santé et améliorer les compétences sur place. Cette approche pourrait renforcer la stabilité et la qualité des soins à long terme.

Un engagement sincère ?

L’un des points forts de Sergio Albarello est sa volonté d’apporter un changement significatif. « Je suis médecin militaire, urgentiste. À ce titre, on veut apporter à l’ensemble des concitoyens de la République notre savoir-faire », a-t-il affirmé. Cette détermination, couplée à son expertise, pourrait faire de lui un atout précieux pour l’ARS de Mayotte.

Sa feuille de route est claire : poursuivre et développer les partenariats existants, améliorer les conditions de travail pour attirer et retenir les médecins, et renforcer les formations professionnelles. Il reconnaît également l’importance de traiter les questions RH et de résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils se présentent.

La nomination de Sergio Albarello intervient à un moment critique pour Mayotte. Son parcours et son engagement donnent des raisons d’espérer des améliorations significatives dans le système de santé de l’île.
Cependant, des doutes persistent : sera-t-il un véritable agent de changement ou juste un énième directeur de passage ? Il est essentiel de lui donner sa chance et de suivre de près ses actions pour voir s’il peut réellement transformer la situation.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher les commentaires