Ici

Depuis le 18 mars 2024, Mayotte traverse une période mouvementée avec le retour du choléra, une infection redoutable mais évitable. Imaginez que votre m’tsolola (plat qu’on retrouve à Mayotte) se transforme en un ennemi invisible. C’est le défi que les Mahorais affrontent aujourd’hui.

État des lieux

À la date du 18 juin 2024, Mayotte comptabilise 193 cas de choléra. Sur ces 193 cas, 188 ont été confirmés par des tests PCR, et 5 sont des cas probables.

Hotspots de l’épidémie

Trois quartiers de Mamoudzou sont les véritables « stars » de cette épidémie :

Et pour ajouter un peu de suspense, Koungou, qui était un foyer important, n’a signalé aucun nouveau cas depuis le 6 juin. Une sorte de happy ending temporaire dans notre histoire.

Origine de l’épidémie

L’épidémie actuelle à Mayotte est liée à celle des Comores, en cours depuis février 2024. Le 18 juin 2024, les Comores ont rapporté 77 nouveaux cas, portant le total à 9 241 cas et 142 décès depuis le début de l’année. Cette recrudescence est en ligne avec la résurgence du choléra observée en Afrique de l’Est depuis 2021.

Conclusion

L’épidémie de choléra est un défi de taille, mais avec une bonne dose de prévention et de vigilance, nous serons en mesure de minimiser les dégâts et de voir la fin de cet épisode. Restons informés, respectons les consignes d’hygiène, et ensemble, transformons cette épreuve en une victoire partagée.